TJM en portage Salarial

TJM en portage salarial, comment bien le définir ?

TJM signifie Taux Journalier Mensuel. Comme vous le savez probablement, en portage salarial, vous serez payé d’un salaire comme tout salarié. Et c’est à partir de ce TJM que sera calculé votre salaire chaque mois. Mais comment savoir si le TJM que vous négocierez avec votre client ne sera pas trop élevé et ni trop bas pour vivre chaque mois ?

Dans notre article, nous allons vous donner toutes les bonnes pratiques afin de finir le bon TJM.

L’ensemble des critères à prendre en compte

Définir son TJM n’est jamais bien simple et peut parfois même être un vrai casse-tête. Comment être sûr et certain que ce que vous proposerez à votre client n’est pas trop élevé ?

Ayez des compétences uniques !

Comme tout salaire, le TJM se négocie en fonction de l’expérience et du savoir-faire du freelance. En effet, plus le freelance aura de l’expérience et des compétences et plus il pourra négocier un TJM élevé. De plus, certaines spécialités rares sont souvent recherchées également et peuvent permettre une meilleure négociation du TJM. Ainsi, il est important de se renseigner sur les spécialités les plus recherchés mais les plus rares sur les CV afin de se former à ces dernières.

Notre article sur les formations.

Restez compétitif !

Afin d’être le plus juste possible, il va falloir se renseigner sur les prix pratiqués par vos concurrents. Pour cela nous vous conseillons de vous rendre sur des platforms regroupant des freelances type Malt ou Hibou à la recherche d’un emploi et de voir le prix que peut pratiquer une personne ayant la même expérience et les mêmes compétences que vous.  

Il faut savoir tout de même que les prix du marché varient en fonction de la région dans laquelle vous travaillerons mais également de la taille de la structure pour laquelle vous travaillerez. En effet une petite entreprise ne paiera pas le même pour un freelance qu’une grosse entreprise.

Pensez également à vous renseigner régulièrement car les prix changent très rapidement en fonction de l’offre et la demande. Vous pourrez ainsi renégocier votre TJM lors d’un avenant à votre contrat.

Calculer en fonction des frais liés à votre emploi

Une fois que vous avez défini votre TJM à votre juste valeur et en fonction du prix du marché, il va falloir être sûr que le salaire que celui-ci donnera vous suffira pour vivre. Pour cela, il y a pleins de critères à prendre en compte.

Les frais de gestion de votre société de portage salarial

Il va falloir déduire de votre TJM, les frais de gestion de votre société de portage salarial. Celui-ci varie en fonction des sociétés de portage salarial entre 5 et 10 % du TJM.

Les charges sociales et impôts

En tant que salarié, vous aurez des charges salariales et patronales qui seront déduites de votre salaire Brut comme pour tout salariés. Ces charges correspondent à la cotisation à la sécurité sociale et à la retraite. Celui-ci représente environ 50 % de votre salaire.

Il sera également soustrait le montant de votre impôt de votre salaire net. Celui dépend du montant que vous touchez.

Les avantages liés à votre statut de salariés

En tant que salariés, vous bénéficiez d’avantages mais qui sont soustrait du salaire notamment la mutuelle que vous serez obligé de prendre sauf si vous justifiez d’une mutuelle personnelle. Le prix de la mutuelle varie en fonction de celle proposée par votre entreprise de portage salarial et de votre situation personnelle (conjoint, enfant). Certaines entreprises de portage salarial propose également les tickets restaurants qui seront à soustraire de votre salaire.

Les frais liés à votre activité

En tant que freelance, vous serez amenés à voir des frais liés à votre activités tels que les frais de matériels bureautiques ou informatiques, des frais de déplacement, des frais de communication.

Afin d’éviter un montant trop élevé des frais supplémentaires, nous vous proposons de lire notre article qui vous aidera à optimiser vos frais.

Les jours non payés

En tant que freelance, vous ne serez payé que les jours durant lesquels vous travaillez. Il faudra donc prendre en compte que vous n’aurez aucun salaire pendant vos congés. Mais il faut également prendre en compte les imprévus ou vous serez obligé de vous absenter.

Attention aussi au période où vous serez sans mission et durant lesquels vous n’aurez pas de revenus hormis le chômage.

Pour plus de renseignements notre article sur le chômage

Simulez votre salaire

Une fois que vous avez défini votre TJM, vous avez plusieurs solutions pour calculer votre salaire. Attention cependant les frais de gestion varient d’une entreprise de Portage Salarial. Afin de faire votre calcul, nous vous invitons chez Quadridge Portage Salarial à simuler en ligne directement sur notre site ou à nous contacter.

Exemple de calcul de votre salaire chez Quadridge Portage Salarial :

Vous avez un TJM de 500 € HT. Vous travaillez 20 jours dans le mois.

Votre chiffre d’affaires = 500€ X 20 jours = 10 000 € HT

Charges salariales + Frais de gestion (41.73%*) = 4 524 €

Net à payer = 10 000€ – 4 524€ = 5 476€

*Le montant varie en fonction du chiffre d’affaires global

Sachez que Quadridge Portage Salarial, propose le meilleur rapport honoraire HT / Net reversé du marché français malgré des frais de gestions à 8%.

De plus, étant partenaire de la société CFG AUDIT, cabinet d’expertise comptable, nous pouvons vous aider à bien choisir votre TJM.

freelance, portage salarial, Taux Journalier, TJM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *