Portage Salarial

Portage Salarial : définition, avantages et sociétés

En France, le portage salarial attire de plus en plus d’indépendants. Ils étaient 10 000 en 2006, aujourd’hui, ils sont près de 100 000 indépendants à avoir opté pour différentes raisons, pour le portage salarial. En quelques chiffres ces salariés indépendants, un incroyable euphémisme pourtant bien réel, c’est : 0,5% de l’emploi en France et 750 métiers de services représentés, sans doute le vôtre.

Définition, le portage salarial, c’est quoi ?

Définition, le portage salarial, c'est quoi ?

Le portage salarial est une forme d’emploi permettant à une personne d’entreprendre et de se lancer dans une activité professionnelle tout en bénéficiant du statut de salarié et de sa couverture sociale. C’est aujourd’hui le modèle le plus sécurisant pour toute personne souhaitant monter son activité de service en vendant ses propres prestations.

Existant depuis plus de 30 ans en Europe, il offre l’opportunité à ceux qui le choisissent de facturer des prestations sans contrainte juridique, sans avoir à créer d’entreprise et sans avoir à faire de choix entre les différents statuts juridiques existants.

L’entreprise de portage salarial, en échange de frais de gestion, prend en charge toute la gestion administrative de ses salariés portés, ce qui représente un atout considérable. Pour le salarié en portage salarial, il s’agit d’acquérir plus d’autonomie professionnelle au quotidien.

Le portage salarial, comment ça marche ?

Le portage salarial, comment ça marche ?

Un seul contrat pour une relation tripartite

Le portage salarial est une forme d’emploi associant les avantages du salariat et ceux de l’indépendance. Le consultant est salarié et rémunéré par l’entreprise de portage salarial pour les besoins de sa mission chez l’entreprise cliente. Le consultant en portage prospecte sa propre clientèle et négocie directement les termes de sa mission avec le client final (contenu, planning, conditions financières…).

Les obligations de chacun

Le portage salarial impose des obligations à chacune des parties, que ça soit pour le salarié porté notamment dans le cadre de sa mission, pour l’entreprise cliente dans le cadre des règlements de factures ou pour la société de portage salariale sur tout ce qui est démarches administratives telles que l’établissement des contrats, les fiches de paie, mais aussi dans le suivi de ses salariés portés. Si l’une des 3 parties ne respecte pas ses conditions cela pourrait entraîner le terme des contrats signés par chacune des parties.

Les conditions du Portage Salarial

Les conditions du Portage Salarial

Afin d’avoir recours au portage salarial, il faut remplir certaines conditions surtout au niveau de la qualification ou de l’expérience. En effet, le salarié porté doit disposer au minimum d’une qualification professionnelle de niveau III (Bac +2), ou d’une expérience professionnelle significative d’au moins 3 ans dans l’activité qu’il souhaite exercer en portage salarial.

De plus, en vertu de la convention collective spécifique au portage salarial, il y a une durée légale maximale de la prestation à respecter, à savoir :

➢ 36 mois pour un salarié porté en CDI de portage salarial

➢ 18 mois pour un salarié porté en CDD de portage salarial

Plus de détail sur notre article : Le portage salarial, comment ça marche ?

À qui s’adresse le portage salarial ?

A qui s’adresse le portage salarial ?

Le portage salarial s’adresse aux professionnels autonomes qui souhaitent à la fois conserver leur indépendance d’organisation et de développement, tout en bénéficiant des avantages du salariat en termes de protection sociale (retraite, sécurité social, allocation chômage, etc…), de simplicité administrative et de protection juridique.

Pour ces experts, la réponse que nous avons mise en place chez Quadridge est simple ils deviennent des indépendants salariés qui pilotent leurs activités par le portage salarial « auto-piloté ».

Les profils éligibles

Pratiquement tous les profils sont éligibles au portage salarial. Que vous soyez un freelance souhaitant vous simplifier la vie avec toutes les démarches administratives ou que vous soyez déjà salarié ou retraité et que vous recherchez un complément de revenus, que vous soyez un jeune diplômé et souhaitez tester votre projet sans prendre trop de risque avec la création d’une entreprise…. Vous pouvez faire du portage salarial

Les secteurs d’activités

Le portage salarial est compatible avec la plupart des activités de type intellectuelles exercées auprès d’une entreprise clientèle à l’exception des professions réglementées (médecins, architectes, avocat, experts-comptables), ou de négoce (achat-revente). Ainsi que vous soyez dans le conseil, l’informatique, la formation ou l’immobilier, il vous est tout à fait possible de réaliser des missions en tant que salarié porté.

Et pour une mission à l’étranger ?

Le portage salarial est possible et intéressant pour un consultant souhaitant réaliser des missions à l’étranger sans créer sa propre entreprise.

En effet, le consultant pourra bénéficier d’un statut détaché français pour les besoins de sa mission auprès de son client local et donc de toutes les garanties correspondantes telles que la sécurité sociale, la cotisation retraite, la cotisation au droit individuel de formation et à l’indemnisation chômage dès leur retour en France.

De plus, en intégrant une société de portage salarial, le consultant est alors couvert grâce à de nombreuses assurances souscrites par la société de portage salarial telles que l’assurance Responsabilité Civile Professionnel (RCP) et la Garantie Financière permettant de protéger ses salaires nets et avoirs disponibles en cas de défaillance.

Pour plus de détails consultez notre article: À qui s’adresse le portage salarial ?

Quels contrats en portage salarial ?

Deux contrats possibles en portage salarial

Lorsque vous optez pour le portage salarial, vous avez le choix entre deux contrats que vous connaissez souvent très bien le CDD (Contrat à Durée Déterminé) ou CDI (Contrat à Durée Indéterminé). Même s’il existe de fait, quelques différences entre un contrat classique et un contre en portage salarial, les deux sont presque similaires vous avantageant toujours autant en vous fournissant la même protection sociale. Les deux principales différences sont les suivantes :

– L’entreprise de portage salarial n’est pas tenue de trouver du travail à l’indépendant nouvellement salarié porté. Toutefois, aujourd’hui de plus en plus d’entreprises aident leurs salariés portés à trouver des missions. C’est ce que nous faisons chez Quadridge.

– L’entreprise n’a pas non plus l’obligation de rémunérer le salarié porté en intermission (période entre deux missions). Cependant, en fonction de vos activités précédentes, vous pourrez avoir la possibilité de toucher le chômage au cours de cette période.

Comment faire son choix entre CDD et CDI ?

Avant toute chose, il est important de comprendre la différence entre un CDD et un CDI en portage salarial. D’un côté, un CDD ne pourra être renouvelable que 2 fois dans les limites de 18 mois. D’un autre côté, le CDI n’est pas inscrit dans une limite de temps, à condition qu’aucune mission ne dure plus de 36 mois. Dans ce cas bien précis, le contrat pourra être amené à être requalifié. Il est plus flexible, offrant plus de possibilités de rupture que le CDD.

CDD, pour des missions ponctuelles

En réalité, un CDD ne peut pas durée plus de 21 mois et non 18 mois. En effet, par accord avec l’entreprise de portage salarial, un CDD peut être allongé de trois mois maximum. Ainsi, un salarié porté ne pourra jamais accepter une mission de plus de 21 mois CDD de portage salarial. Dans le cas où, ce dernier veut effectuer une mission sur deux ans, il devra alors obtenir un CDI.

CDI, pour un enchaînement de missions

Quel profil adapté à 100% pour un CDI en portage salarial ? Dans le cas ou, vous souhaitez réaliser des missions en simultané et avez une assez bonne visibilité sur vos prochaines missions, ce statut vous est recommandé. Plus flexible, vous permettant de suivre le cours de vos missions sans vous poser de questions, vous pourrez vous concentrer sur votre travail sans vous penser à la suite.

Quels sont les avantages et inconvénient ?

Les avantages du portage salarial

Les avantages du portage salarial

Avoir recours au portage salarial, offre de nombreux avantages tant pour le salarié porté que pour les entreprises clientes de ce dernier.

Avantages sociaux, un statut sécurisant

En effet, le consultant choisissant de devenir salarié porté s’assure des conditions sécurisantes grâce à son statut de salarié et donc des avantages que celui-ci apporte tels que la sécurité sociale, le chômage, la retraite, etc. Tout cela en conservant sa liberté de freelance, car c’est lui-même qui va choisir sa mission et négocier tel qu’il le souhaite son salaire et son organisation de travail.

Fini l’administratif

Le statut de salarié porté est également un réel gain de temps pour le consultant, car il n’aura pas à se soucier des démarches administratives et juridiques qu’il aurait avec sa propre société. La facturation et la partie administrative sera entièrement géré par l’entreprise de portage salarial.

L’entreprise cliente qui fait appel à des salariés portés pour différentes missions est, elle aussi gagnante, car elle n’aura pas à se soucier des démarches qu’implique d’employer des salariés (comme l’inscription à l’URSSAF ou l’établissement des contrats). Les coûts seront également amoindris et elle saura à quoi s’attendre grâce au contrat commercial signé en amont avec l’entreprise de portage salarial.

L’opportunité de la formation

Comme tout salarié, un salarié porté à la possibilité de prendre part à une formation professionnelle en continue. En effet, grâce à votre Compte Personnel de Formation (CPF), les droits que vous cumulez tout au long de votre carrière. En cumulant 500€ par an et plafonnant à 5000€, vous aurez très rapidement la possibilité de faire financer toutes vos formations et de rester compétant sur votre marché.

Des avantages pour développer son business

En intégrant une entreprise de portage salarial, vous aurez, en fonction des entreprises, la possibilité de jouir de certains avantages. Effectivement, que ce soit l’opportunité de jouir du réseau de l’entreprise pour trouver des missions ou gagner en visibilité, mais aussi, la capacité de cette dernière à vous former dans votre domaine, l’entreprise de portage salarial à souvent quelques cartes en poche pour vous épauler. Chez Quadridge Portage Salarial, nous avons misé dessus pour vous aider au maximum. Nous réalisons une newsletter toutes les semaines pour vous épauler, nous avons créé un maillage puissant de freelance en ressources humaine pour nous aider à vous trouver des missions et réalisons régulièrement des webinaires sur des sujets que vous choisissez.

Voir plus loin : autres avantages :

Faciliter d’emprunt : étant salarié voir en CDI de portage salarial, vous aurez un profil bien plus sécurisant pour les banques qui accepteront plus facilement de vous débloquer des fonds pour réaliser un prêt.

Tester une activité : en matière de responsabilité, les prestataires de service ne supportent quasiment aucun risque.

Souplesse et flexibilité : le portage salarial permet une meilleure gestion des changements d’activités, évitant au maximum tout risque de requalification de contrat de travail.

Focus sur le chômage en portage salarial

Depuis quelques années, la loi reconnaît un lien de subordination entre le salarié porté et l’entreprise de portage salarial, lui permettant d’avoir accès au chômage comme tout autre salarié. C’est l’un des principaux avantages de cet emploi d’un nouveau genre qui se traduit sous la forme de deux situations :

– D’un côté, un indépendant peut lancer son activité en portage salarial tout en restant inscrit à Pôle emploi.

– De l’autre, un salarié porté ayant finit sa mission va pour voir toucher une indemnité chômage avant de retrouver une nouvelle mission.

Pour un indépendant, il n’y a pas plus sécurisant que le statut de salarié qui est aujourd’hui combinable avec une activité de freelancing, consulting.

Les avantages pour l’entreprise de portage

L’entreprise cliente qui fait appel à des salariés portés pour différentes missions est, elle aussi gagnante, car elle n’aura pas à se soucier des démarches qu’implique d’employer des salariés (comme l’inscription à l’URSSAF ou l’établissement des contrats). Les coûts seront également amoindris et elle saura à quoi s’attendre grâce au contrat commercial signé en amont avec l’entreprise de portage salarial.

Découvrez notre article de blog: Pourquoi choisir le portage salarial ?

Les inconvénients du portage salarial

Comme vu précédemment, un salarié porté va pouvoir avoir accès au chômage si besoin. Cette opportunité et sécurité à un coût important au travers des cotisations sociales que ce dernier devra payer.

Pour vous aider à bien tout comprendre voici un récapitulatif des avantages et inconvénients du portage salarial.

Quel est le coût d’un portage salarial ?

De même, l’entreprise de portage salarial prélèvera une partie du CA en frais de gestion. Cela peut représenter entre 7% et 10% en fonction des entreprises.

Plus de détail sur notre article : les avantages et les inconvénients du portage salarial

Quel salaire en portage salarial ?

Calculer son salaire en portage salarial

Calculer son salaire en portage salarial

Lors de la négociation de sa mission, le salarié porté va négocier avec sa future entreprise cliente son TJM (Taux Journalier moyen) qui lui sera ensuite versé sous forme de salaire. Sur le TJM qui est facturé à l’entreprise cliente il faut y soustraire les différentes charges sociales et patronales ainsi que les frais de gestion de la société de portage salarial. Le salarié porté récupère environ 50% de son TJM.

Chez Quadrige, les frais de gestion s’élèvent à 8% du chiffre d’affaires HT. Le salarié porté récupère 54% du montant facturé. Lors du dernier comparatif des sociétés de portage, Quadridge affichait le meilleur taux de reversement, c’est-à-dire le meilleur rapport honoraires facturés/net versé du marché.

Plus de détail sur notre article : quel salaire en portage salarial ?

Simulation portage salarial

Afin de bien comprendre l’impact du portage salarial sur votre chiffre d’affaires, il est important de réaliser une simulation. En indiquant entre autres votre taux journaliser moyen. Vous pourrez alors voir en détail le salaire que vous qui vous reviendra et les sommes allouées aux cotisations sociales et aux frais de gestion.

Pour le faire, cela se passe ici : faire une simulation de portage salarial.

Indépendant, le portage salarial comme solution

Comme nous avons pu le voir, de nombreuses raisons poussent les indépendants à choisir le portage salarial. Aujourd’hui, l’entrepreneuriat prend une grande part dans nos vies. De nouvelles notions, comme celle d’« entreprendre sa vie » sa vie germe dans nos sociétés. Toutefois, l’entrepreneuriat est encore aujourd’hui synonyme de risques pour de nombreuses personnes car, nous devons en avoir consciences, nous ne sommes pas tous faits pour cela. Aujourd’hui, le portage salarial vient en aide à toutes ces personnes souhaitant vivre librement de leur activité sans pour autant devoir s’acquitter du prix fort du risque financier et de la solitude que de nombreux entrepreneurs ont à payer. Parce que oui, entrepreneuriat peut-être synonyme de solitude, mais le portage salarial peut aussi y remédier. Nous allons voir cela en comparant le statut d’auto-entrepreneur et de salarié porté.

Entrepreneur, portage salarial vs auto-entrepreneuriat

Pour de nombreux indépendants, la création de son activité génère une grande question, celle du choix de son statut. S’offre alors au consultant indépendant la possibilité de choisir principalement entre trois possibilités :

L’auto-entrepreneuriat, statut le plus commun, permettant de créer son activité très rapidement tout en restant très flexible. (pour répondre à toutes vos questions sur l’auto-entrepreneuriat, c’est ici)

Le portage salarial, statut le plus sécurisant, permettant de jouir des avantages sociaux d’un salarié tout en exerçant son activité librement.

La création d’entreprise (EIRL, EURL, SARL…), statut permettant une plus forte croissance, mais synonyme de nombreuses lourdeurs, il est de moins en moins choisi car nécessite un travail administratif important et enferme l’entrepreneur dans un cadre particulier. Pour toutes ces raisons, nous ne développerons pas ici cette troisième possibilité que nous ne vous conseillons pas lorsque vous lancez votre activité.

Afin que vous puissiez faire le meilleur choix entre ces deux statuts, voici quelques données importantes sur chacun d’entre eux.

Avantages AEInconvénients AEAvantages PSInconvénients PS
Exonération de TVAPlafond de CAProtection socialeAssujetti à la TVA
ACREPas de déductions des fraisAutonomie
Pas de CA maximum
Déduction des frais
Auto-entrepreneur vs Portage Salarial, faire son choix

AE = Auto-Entrepreneuriat

PS = Portage Salarial

Freelance, choisir le portage salarial

Pour gagner en autonomie et avoir la possibilité de développer leur propre activité, de nombreuses personnes se tournent vers le freelancing. Une activité dont il faut bien comprendre tous les aspects avant de se lancer. Pour répondre à toutes vos questions sur la création de son activité freelance, n’hésitez pas à checker notre page dédié.

En découvrant toutes les compétences et qualités nécessaires pour devenir un freelance de qualité, vous pourrez vous faire une idée des enjeux auxquels vous devrez faire face. Ainsi, au travers de la multitude de ces derniers, vous verrez qu’une aide administrative, à la recherche de mission, etc que vous offre une entreprise de portage salarial pourrait vous soulager.

Consultant indépendant, opter pour le portage salarial

Utiliser ses connaissances, son expérience pour aider une entreprise à faire les bons choix, voilà le travail d’un consultant. Aujourd’hui, de nombreuses entreprises décident de faire appel à des consultants indépendants plutôt que de recruter en interne pour devenir plus flexible ayant la possibilité de se faire accompagner tout au long de son développement sur des sujets variés correspondant aux besoins à un moment T de cette société. Pour faire face à cette demande, de nombreux consultants indépendants arrivent sur le marché : anciens salariés, consultants décidant de prendre leur envol, etc. Pour vous aider à y voir plus clair dans la création de votre activité de consulting, nous vous avons préparé une page récapitulative des différentes questions que vous pouvez-vous poser lors de la création ou du développement de votre business.

Réaliser sa reconversion professionnelle grâce au portage salarial

Vous êtes salarié, fonctionnaire ou indépendant et souhaitez entamer une reconversion professionnelle ? Vous faites donc partis, des 9 salariés sur 10 qui affirment être favorables à une reconversion (selon une étude du groupe AEF). Sachant qu’une reconversion professionnelle est caractérisée par la transformation de son activité, soit en se tournant vers une nouvelle activité, soit en faisant évoluer son activité drastiquement, les prochaines années devraient voir de nombreuses reconversions en France. Souvent oublié lors de cette transition, le portage salarial peut être la solution permettant de sécuriser ce changement.

Le portage salarial possède de nombreux atouts pour vous aider et vous sécuriser dans cette transition. En effet, le portage salarial permet à tout individu d’exercer rapidement une activité autonome sans avoir à créer d’entreprise tout en jouissant des avantages sociaux du salariat. D’autre part, vous aurez la possibilité d’exercer plusieurs activités rémunérées en même temps, ce cumul de missions vous permettra de monter rapidement en compétences.

L’un des plus grands atouts d’une entreprise de portage salarial réside dans sa capacité à épauler un indépendant entamant sa transition. Au sein de Quadridge Portage Salarial, nous proposons actuellement des webinaires, une newsletter et mettons à votre disposition notre réseau afin de vous aider à trouver des missions. Se reconvertir en étant accompagné est essentiel, que ce soir par une entreprise de portage salarial ou un organisme tout autre, faites-vous épauler et entourez-vous pour vous donner le plus de chance de créer une activité pérenne.

Le portage salarial à l’international

Le portage salarial à l’international

Le monde du travail s’internationalise et les entreprises étrangères se tournent de plus en plus vers des profils d’experts français afin d’être épaulés sur leurs différentes problématiques. Touchant des missions de toute sortent, sur des durées pouvant être de quelques jours à quelques années, le freelancing au travers du portage salarial attire de plus en plus. Il permet aux indépendants de réaliser des missions pour des entreprises étrangères tout en conservant les avantages sociaux d’un salarié français. Avec l’attractivité de cette dimension internationale aussi bien pour les entreprises que pour les cadres actuelles, le portage salarial international connait un véritable essor depuis quelques années.

Pourquoi et pour qui ?

Le portage salarial à l’étranger s’adresse plus particulièrement à trois catégories d’indépendants voulant s’assurer un cadre de vie agréable sans avoir à renoncer à leurs ambitions professionnelles.

– Consultants souhaitant effectuer des missions en France pour des entreprises étrangères,

– Travailleur partant dans un pays ou les conditions et le cadre de vie ne sont pas obligatoirement aussi bonnes qu’en France. L’objectif étant de sécuriser son activité et sa famille.

– Indépendants ayant pour objectif d’effectuer ponctuellement des missions à l’étranger.

Dans le cadre de portage salarial à l’étranger, le salarié pourra choisir entre deux statuts, celui de travailleur détaché ou d’expatrié. Le statut de travailleur détaché permettra à un consultant de réaliser une mission de maximum 24 mois à l’étranger. Permettant de conserver ses droits à la sécurité sociale française, ce statut et très prisé, surtout qu’il est possible de le prolongé sous certaines conditions. Dans le cas d’une expatriation, possible lors de mission longue durée, le salarié porté sera dans l’obligation de souscrire au système de protection sociale du pays de destination.

Les avantages du portage salarial à l’étranger

En optant pour le portage salarial à l’étranger, vous aurez alors la possibilité de jouir de tous les avantages du portage salarial hors du sol français. Vous cumulerez alors ces quelques bénéfices :

– Vous jouirez d’une protection sociale de qualité dans un pays étranger (si missions inférieures ou égales à 24 mois)

– Vous n’aurez pas besoin de créer une entreprise à l’étranger ou de gérer tout l’administratif nécessaire au transfert d’activité d’une activité vers un autre pays.

– Administratif et gestion de vos clients (facturation et relance de vos clients)

Quels métiers en portage salarial ?

Quels métiers en portage salarial ?

Afin de faire du portage salarial, vous devez absolument avoir une activité compatible avec le statut d’indépendant salarié. En effet, à l’inverse du statut d’auto-entrepreneur qui peut être endossé par la plupart des indépendants, le portage salarial possède quant à lui plus de règles. Toutefois, aujourd’hui, ce sont plus de 750 professions différentes qui y ont accès, proposant à chaque fois des prestations de services, marque de fabrique du portage salarial.

article L. 1254-2.-I. du Code du travail : “le salarié porté justifie d’une expertise, d’une qualification et d’une autonomie qui lui permet de rechercher lui-même ses clients et de convenir avec eux des conditions d’exécution de sa prestation et de son prix.”

Dans le Code du travail, d’autres point d’attention doivent être mis en valeur :

– Un salarié porté doit absolument avoir une rémunération minimum de 2413,50 euros bruts temps plein.

– Les activités de services à la personne ne peuvent pas être effectuées dans le cadre d’un contrat de portage salarial.

– Les professions règlementées telles que les médecins, pharmaciens ou médecins ainsi que les activités commerciales ne peuvent être réalisées en portage salarial.

Le portage salarial a été créé à ses débuts pour permettre à des indépendants, expert de domaines particuliers et jouissant d’une forte capacité à trouver des clients par eux-mêmes, de profiter des avantages du statut de salarié. Ainsi, les consultants portés exercent principalement des prestations de nature intellectuelle (ex : audit, formation). Le portage salarial s’adresse donc principalement à des personnes recherchant de l’autonomie, et possédant déjà de l’expérience et des compétences reconnues dans leur domaine d’activité.

Voici quelques exemples des activités les plus représentés dans le monde du portage salarial :

OPCALIA : rapport de branche 2019

Quand opter pour le portage salarial ?

Même si le portage salarial semble cibler quelques profils en particulier comme un cadre expérimenté ayant cumulé au moins entre 5 et 15 ans d’expérience dans un domaine d’activité, il est aussi très intéressant pour d’autres catégories d’individus. Faisons un tour d’horizon des différents profils trouvant le portage salarial attractif :

– Les cadres anciennement salariés qui souhaiterait gagner en autonomie, possédant déjà un réseau et souhaitant adapter leur activité à leurs ambitions et mode de vie.

– Les freelances et consultant indépendant recherchant à sécuriser leur activité, diminuer le temps passer sur l’administratif et être accompagné dans le développement de leur business.

– Les jeunes diplômés pourront utiliser le portage salarial afin de monter rapidement en expérience au travers de missions variés.

– Les créateurs d’entreprise ou autres dirigeants souhaitant partager les compétences qu’ils ont acquis en réalisant du consulting tout en sécurisant leur activité.

– Les retraités actifs souhaitant transmettre leurs compétences et expériences tout en générant un revenu additionnel.

Trouver la meilleure société de portage salarial

Les mastodontes du marché

Au cœur du portage salarial français, vous allez très rapidement entendre parler de ces quatre grands acteurs cumulant chacun des avantages particuliers :

– ITG, leader du marché du portage salarial.

– Cadres en mission,

– ABC Portage,

– Portageo,

– Prium Portage,

D’un côté, ITG est en train de développer des services annexes à proposer à ses clients. D’un autre, Prium Portage, nouvel acteur ayant misé énormément sur le référencement naturel continu de développer sa présence sur le net et Portageo, au travers de sa newsletter tiens informer de nombreux freelance d’information importante du domaine. Ces entreprises font un travail remarquable, nous en avons conscience mais, n’ont pas comme nous, la possibilité d’accompagner leur salarié porté avec autant de minutie.

Les petites entreprises pour un accompagnement personnalisé

À côté de ses grandes entreprises, des entreprises plus petites comme Quadridge Portage Salarial offre des services plus personnalisés, ayant un rôle d’intermédiaire avec leur réseau. En effet, nous n’avons qu’u seul objectif, vous assurer le meilleur accompagnement possible, être là pour vous. Pour cela, vous avez la possibilité de nous contacter quand vous le souhaitez pour faire face à toutes sortes de problématiques. Que ce soit la création ou le développement de votre business, mais aussi vos droits, etc. nous sommes là pour vous. Au travers de notre newsletter nous vous essayons de vous épauler sur des sujets qui vous touchent et vous permettront de pérenniser votre activité. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus au : 09 77 21 65 09.

Comment faire son choix ?

Tableau C’est à vous de choisir, maintenant, de cerner vos attentes, vos besoins. Que recherchez-vous ? Un ensemble de services complémentaire dont vous n’aviez pas forcément besoin au départ, en lançant votre activité ou un accompagnement personnalisé pour vous permettre de faire part à toute éventualité et vous simplifier la vie ? La réponse dépend des personnes, prenez le temps de faire le choix qui sera le bon pour vous.

Comment trouver une offre de mission en portage salarial ?

Trouver une mission freelance quand on est en portage salarial, c’est exactement la même chose que si vous possédiez le statut d’auto-entrepreneur. Vous possédez la même liberté de chercher, trouver et choisir vos prospects. En fonction des entreprises de portage salarial, vous serez plus ou moins épaulé dans cette tâche. Par exemple, chez Quadridge, nous avons créé une newsletter pour vous épauler dans la création de votre business, nous avons développé notre réseau de RH pour vous aider à trouver des missions et nous réalisons de nombreux webinaires pour par exemple, gagner en visibilité et apprendre à prospecter de façon plus efficace.

Gagner en visibilité

Avec la Covid-19, la transition numérique, c’est accéléré. Aujourd’hui, être freelance nécessite absolument de posséder une vitrine sur le Net. Que ce soit le développement de son réseau sur LinkedIn, la création des profils sur des plateformes freelances (Malt, Upwork, Fiverr, 5euros.com, etc) ou la création de son propre site web afin d’être plus libre et de pouvoir montrer à vos prospects votre activité dans sa globalité. Il n’y a pas de recette miracle, mais un travail régulier et une remise en question permanente sur les nouvelles pratiques. Ce travail est nécessaire afin de vous assurer de toujours conserver une partie des projecteurs.

Démarcher ses clients, prospecter

Pour certains profils de freelances, gagner en visibilité ne suffit pas, il faut aussi prendre les devant et avoir une stratégie de prospection. Que ce soit de la prospection téléphonique, de la prospection sur LinkedIn ou de l’ads toute stratégie peut être intéressante en fonction de votre cible. Votre objectif, connaître au maximum votre persona pour aller la trouver là où il se trouve.

Des comparaisons utiles pour bien choisir

Portage salarial ou auto-entrepreneuriat

Entre portage salarial et auto-entrepreneuriat, le choix est difficile. D’un côté le statut d’auto-entrepreneur vous permet de créer rapidement votre activité et de commencer à vous générer un revenu rapidement. C’est le plus flexible et le plus adopté chez les indépendants car c’est aussi le plus connu et celui qui a le plus évolué au cours des dernières années afin de permettre à tous de pouvoir lancer son activité. Toutefois un auto-entrepreneur va devoir faire attention au plafond annuel de son activité. En effet, pour une activité de prestation de services, se plafond s’élève à 72 600 € et 176 200 € pour une activité de vente de marchandises. Au-delà de ce plafond, l’auto-entrepreneuriat n’est plus intéressant.

De son côté, le portage est bien plus sécurisant que l’auto-entrepreneuriat. En permettant à tout indépendant de pouvoir toucher le chômage entre deux missions, il leur assure un revenu constant.

Portage salarial ou CDI ?

Dans cette question, nous pourrions voir une opposition entre portage salarial qui incarne l’entrepreneuriat et le terme CDI qui incarne le salariat. Afin de comprendre si vous devez plutôt vous tourner vers un CDI dans une entreprise classique ou un poste de salarié porté, vous devez savoir si vous êtes prêt à prospecter, à gérer l’image de votre activité, à vous assurer d’avoir les qualités ou compétences d’un bon freelance. Si vous ne les avez pas, ce n’est pas bien grave, vous savez ce que vous avez à faire maintenant, les développer avant de vous lancer.

Portage salarial ou intérim

Le portage salarial est parfois confondu avec l’intérim, il est très important de comprendre la différence entre ces deux statuts. Effectivement, un intérimaire va être totalement dépendant de l’entreprise cliente qui va proposer une mission que ce dernier pourra choisir ou non. À l’inverse, le salarié porté en tant qu’indépendant proposera de son côté une prestation que l’entreprise cliente pourra ou non accepter.

Au niveau de la rémunération, le fossé est aussi vaste. D’un côté, l’intérim sera dépendant des négociations effectuées entre l’agence d’intérim et l’entreprise cliente. Dans le second cas, c’est le freelance qui impose un tarif que l’entreprise cliente à la possibilité d’accepter ou non et l’entreprise de portage salarial n’a pas son mot à dire.