partir en vacances quand on est consultant

Comment partir en vacances quand on est salarié porté ?

Comme vous le savez déjà, être salarié porté c’est être un indépendant avec le régime salarial. C’est-à-dire que vous avez toute la liberté et l’autonomie d’un indépendant tout en bénéficiant des mêmes droits qu’un salarié dit « classique ».

Mais quand on est indépendant, il est compliqué de partir en vacances. Alors comment cela se passe quand on est salarié porté ?

Le calcul des congés payés

En France, la loi oblige chaque entreprise à verser à ses employés des congés payés. Dans la majorité des entreprises, un salarié acquiert 2,5 jours de congés payés par mois, ce qui équivaut à 25 jours ouvrés dans l’année. Le Salarié doit alors les poser entre le 01er juin et le 31 mai de l’année suivante. Les congés qui n’auront pas été pris sont très souvent perdu.

En portage salarial, le calcul est totalement différent et donc laisse plus de liberté au salarié porté. Elle est également plus avantageuse. En effet, un salarié porté a un salaire net qui peut varier d’un mois à l’autre. Alors, votre entreprise de portage salarial utilisera la méthode du 1/10ème de la rémunération BRUT perçu de la période de référence.  C’est-à-dire que vous toucherez chaque mois, 10% de votre salaire de base BRUT comme indemnité de congé payé.

Exemple : En janvier, votre salaire de base Brut est de 3 800 €, vous toucherez comme indemnité de congé payé 380 € Brut. Et en février, votre salaire est de 2 900 €, vous toucherez alors 290 €.

Quels sont les avantages et les inconvénients du calcul des congés en portage salarial ?

Cette méthode de calcul est dotant bénéfique pour les indépendants car n’ayant pas d’emploi du temps fixe, cela vous permet de prendre vos congés quand vous le souhaitez. En effet, comme le défini le portage salarial, l’indépendant est libre de gérer son emploi du temps comme il le souhaite à condition que cela n’affecte pas sa mission.

En revanche, étant donné que vous touché une indemnité de congé payé chaque mois, il faut savoir que les jours, les semaines ou les mois durant lesquels vous serez en vacances, vous ne percevrez aucune rentrée d’argent.

Nos conseils pour partir l’esprit libre.

Contrairement à une entreprise dit « classique », il n’y a pas de lien de subordination entre la société de portage salarial et le freelance. C’est pourquoi, comme dit précédemment, la société de portage ne s’opposera pas au congé d’un de ses salariés ni ne peut lui en imposer.

Le salarié porté peut donc librement poser ses congés soit entre 2 missions, soit durant une mission du moment qu’il se soit mis en accord avec son client.

La règle de base reste d’informer sa société de portage ainsi que son client, lorsque vous désirez poser vos congés.

Pour partir l’esprit tranquille, l’idéal est que tout soit organiser. Nous vous conseillons donc de bien anticiper la prise de vos congés et de ne pas hésitez à en informer en amont vos clients habituels, à afficher vos dates sur votre site internet ou sur votre blog. Il faudra également penser à mettre un message de renvoie sur votre boite mail.

Nous vous conseillons également de ne pas hésitez à proposer des solutions alternatives pendant votre absence à vos clients. Comme par exemple, leur proposer une nouvelle deadline. Cela montrera votre professionnalisme et ravira votre client.

Il faudra bien évidemment ne pas oublier de prévenir vos clients de votre date de retour. Vous pourrez également leur fournir un numéro d’urgence au cas où ils auraient un soucis durant votre absence.

Nous espérons que cet article pourra vous permettre de partir en vacances tranquilles et n’hésitez pas à nous contacter ou à lire nos autres articles si vous avez des questions.

congé payé, consultants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *